Intel Core 2 Duo E7300 CPU

Si vous êtes sur un serveur partagé, ce qui est probablement le cas puisque le coût mensuel d’un serveur dépasse les 100 Euros, vous devez être confrontés avec des accès aux bases de données qui se font de plus en plus lent.

D’autre part, vous risquez de voir votre compte suspendu, pour dépassement de quota CPU (processeur), c’est ce qui m’est arrivé avec mon ancien hébergeur. Imaginez votre frustration lorsque vous constatez que votre blog n’est plus en ligne sans parler de ce que vos lecteurs vont penser de vous.

Votre première réaction sera d’appeler, ou alors d’envoyer des tickets au support techniques de votre hébergeur de l’espoir qu’il vous réponde rapidement. Après avoir résolu le problème, vous allez envisager de changer d’hébergeur, ou d’opter pour votre propre serveur, mais avant cela, je vous suggère quelques astuces, pour accélérer le chargement de votre blog, afin de survivre aux pics de trafic.

Attention, avant de faire une quelconque modification sur votre blog, faite un backup complet, de votre base de données ET de vos fichiers.

1. N’utilisez que les plugin nécessaires
Moins vous aurez de plugin, plus rapidement votre blog se chargera. Désactivez, puis supprimez tous les plugin non essentiels pour votre blog.

2. Évitez les widgets
Cela va vous paraitre étrange, mais il vaut mieux utiliser du code php pur et dur dans les bar latérales, que les widgets, très consommateurs de ressources. Faites des recherches avec votre moteur favori, et vous trouverez probablement des exemples de code, par exemple pour afficher les catégories, tags etc…, correspondant au fonctionnement du widget.

3. Désactivez la révision des billets
A chaque fois que vous faites une modification à un billet, vous ne faite que rajouter un enregistrement à votre base de données. La seule chose à faire est d’inclure le code ci dessous dans le fichier wp-config.php :

define(‘WP_POST_REVISIONS’, false);

4. Supprimer les tables inutiles de votre base de données
Connectez vous à votre hébergeur, sélectionner phpAdmin, ouvrez la base de données de votre blog et vous verrez la structure de votre base wordpress. Les tables par défaut de votre base de données WordPress sont les suivants

* wp_comments * wp_links

* wp_options * wp_postmeta

* wp_posts * wp_terms

* wp_term_relationships * wp_term_taxonomy

* wp_usermeta * wp_users

Si vous avez d’autres tables (qui ne sont pas utilisées par vos plugins actifs) supprimez les (d’où la nécessité d’une sauvegarde, au cas où…). Les tables inutiles sont celles qui restent après que vous ayez supprimer un plugin que vous ne vouliez plus utiliser.

5. Faites le ménage dans votre base de données
Pour cette étape, il va vous falloir un plugin très utile, qui s’appelle Clean Options.

Installez le, activez le et utilisez le pour nettoyer votre base. Il supprimera tous les enregistrements inutiles, redondant ou orphelins. Une fois que vous aurez terminé le nettoyage désactivez le plugin et supprimez le.
Après cette opération, vérifiez le bon fonctionnement de votre blog et des plugins. Au cas où un plugin fonctionnerait mal, il vous suffirait de le remplacer, pour que tout revienne à la normale.

6. Réparez et optimisez votre base de données
Dans phpMyAdmin, sélectionnez votre base de données, puis sélectionnez toutes les tables, et dans le menu déroulant, choisissez « Réparer ». Sélectionnez à nouveau votre base de données, puis toutes les tables, et choisissez « Optimisez »

7. Remplacer le code php par du code Html si possible
Ceci est probablement le meilleur moyen d’accélérer votre blog. Généralement les entêtes et pieds de vos thèmes sont codés en php, tout comme le reste du thème par ailleurs, mais ces deux parties peuvent très simplement être remplacées par du code Html puisqu’elle ne font pas appels à la base de données, si ce n’est pour avoir le nom de votre blog, la localisation de votre favicon, de la feuille de style etc..
Toutes ces commandes php ralentissent sensiblement le fonctionnement de votre blog.

Par exemple le code suivant :
<link rel=”stylesheet” type=”text/css” media=”screen” href=”<?php bloginfo(’stylesheet_url’); ?>” />
Peut être remplacé par :
<link rel=”stylesheet” type=”text/css” media=”screen” href=”http://your-domain-here.com/wp-content/themes/your-theme- nom_de_votre_dossier_css/style.css” />

Vous pouvez également
* Créer des URL pingback URL en mode statiques
* Créer des urls de Flux RSS en mode statiques
* Vous pouvez supprimez la version de WordPress utilisé (très bon pour votre sécurité)
* Mettre le titre et les sous titre de votre blog en mode statique

La façon, la plus simple de faire cela et de comparer le code l’entête actuel,(clic droit et voir la source dans votre navigateur), et regardez le code php pour voir le résultat que vous obtenez. En procédant par étapes, vous trouverez aisément quelles sont les lignes de code php que vous pouvez remplacer. N’ayez pas peur de faire plusieurs essais.

8. Et finalement, utilisez le plugin-in WP-Supercache
Il est probable que nombreux sont ceux qui utilisent déjà ce plugin, mais pour les autres, sachez qu’en l’utilisant, cela accélèrera grandement votre blog, car il sauvegarde les pages statiques et les envoie au navigateur quasiment sans utiliser de ressources système chez votre hébergeur.

9. Et un bonus pour terminer
Optimisez vos fichiers (CSS, Javascript, images, vidéo) et évitez de faire appel à es liens externes (publicité, scripts etc.)

Le but de ce billet n’était pas de vous inculquer des notions techniques, mais de vous inspirez afin que vous expérimentiez et fassiez des recherches. Tous les points cités vous apporteront des résultats visibles.

Et qui sait peut être qu’au grès de vos pérégrinations sur le web vous trouverez d’autres trucs intéressants que vous pourrez partager ici

Image by William Hook via Flickr

Reblog this post [with Zemanta]

BRANDT Valentin

J'ai travaillé dans l'informatique pendant près de 30 ans. De la formation, la maintenance, le développement, et le management, j'ai touché à presque tous les domaines. Maintenant que je ne travaille plus, je m'intéresse avant tout à Wordpress et Android.

Ne manquez pas nos autres contenus :