wordpress

Vous avez probablement déjà entendu parler des plugin de WordPress, n’est ce pas? Les plugin sont utilisés sur pratiquement tous les sites WordPress, il y a toutefois des irréductibles qui s’en passent. En fonction de vos besoins, il existe un ou plusieurs plugin répondant à votre attente, mais les plugin sont-ils vraiment utiles, ou sont-ils là pour nous faciliter la vie ? Les deux, mon général!

Il y a à l’heure actuelle plus de 33.500 plugin disponibles  dans le répertoire officiel de WordPress. Certains d’entre eux sont très bien, comme WordPress SEO by Yoast, iThemes Security, etc… alors que certains offrent des fonctions vraiment redondantes qui sont loin d’être nécessaires pour la plupart des sites.

 Quel mystère se cache derrière la fonction des plugin?

C’est simple, les plugin sont essentiellement de simples morceaux de code qui répondent à une fonction, mais je suis sûr que vous le saviez déjà, mais ce type de code peut contenir des failles de sécurité qui mettent en danger votre site (ou les sites de vos clients).

 le mystère de la fonction
Crédit: i k o via photopin cc

Ceci mis à part, il faut aussi prendre en compte la question de la performance. Chaque plugin que vous installez ajoute ses millisecondes au temps total de chargement du site, temps de chargement qui peut rapidement augmenter, si il y a trop de plugin sur le site.

Alors voici quelques conseils pour savoir si un nouveau plugin résoudra votre besoin du moment:

1. Lorsque la fonction du plugin est très simple

Certaines opérations sont très simples, mais malgré tout il existe encore de nombreux plugin pour les réaliser. Prenons un exemple:

Comment cacher la barre d’administration?

Pour cacher la barre d’administration il existe plusieurs plugin parmi lesquels Global Hide Admin Toolbar ou Auto Hide Admin Bar, toutefois quelques lignes de code ajoutées au fichier functions.php de votre thème feront très bien l’affaire, sans ralentir votre site.

Pour désactiver la barre d’administration pour tous les utilisateurs sauf l’administrateur :


Pour désactiver la barre d’administration pour tous le monde:


Rien de bien complexe, mais vous aurez gagné quelques précieuses millisecondes!

Je vous conseille vivement, quand vous avez besoin d’une fonction simple, de commencer par rechercher une fonction existante sur Internet, avant de vous laisser attirer par les sirènes des plugin du monde WordPress.

En fonction du plugin que vous utiliserez, une simple fonction peut ralentir votre site de façon très sensible.

2. Lorsqu’il y a trop de publicités

Certains plugin ont une zone d’administration propre cdontenant les paramètres essentiels du plugin et un peu de publicité, souvent pour un autre plugin du même développeur.

publicités

Mais quand vous tombez sur un plugin qui consacre plus d’espace à la promotion d’autres produits qu’à la fonction du plugin, vous devriez probablement réfléchir à deux fois avant de l’installer sur le site d’un client, ou même un de vos sites.

3.Lorsque le plugin n’est pas à jour

Lorsque vous vous rendez sur la page d’un plugin, dans le répertoire WordPress, il est nécessaire de faire attention à deux choses:

1 – Les informations de compatibilité

compatibilité version WordPress

Le meilleur scénario, est de ne récupérer que ceux qui sont compatibles avec la dernière version de WordPress, mais les développeurs ne sont pas toujours très rapide avec les mises à jour. Aussi, le mieux que vous puissiez faire est de ne pas installer de plugin compatibles avec des versions antérieures  à la version 3,8 de WordPress .

2 – La dernière date de mise à jour

pas de mise à jour

Peu importe ce que disent les informations de compatibilité, si le plugin n’a pas été actualisé depuis plus de deux ans, la meilleure chose que vous aurez à faire est de ne pas l’installer.

Une exception toutefois! Certain plugin comme Limit Login Attempts n’ont pas été mis à jour depuis plus de deux ans, toutefois la fonction propre du plugin n’ayant pas besoin de suivre l’évolution des version de WordPress, il ne fait que limiter le nombre de tentatives de connexion à la zone d’administration, vous pouvez l’installer sans risques.

Si vous n’êtes pas sûrs, faites des recherches sur Internet afin de savoir si le code de cette fonction est disponible, vous pourriez alors l’ajouter au fichier functions.php et gagner d’autres précieuses millisecondes ou alors pour vous conforter dans votre choix.

La règle d’or

Il y a beaucoup de chose à dire sur ​​les plugin WordPress, mais pour conclure, voici une règle simple :

N’installez de nouveaux plugin WordPress que lorsqu’il vous faut gérer des choses que vous ne pouvez pas faire vous-même facilement:

  • soit par ajout de code au fichier functions.php de votre thème
  • soit par d’autres ajustements

Quel est votre point de vue sur ce sujet? Êtes-vous un collectionneur de plugin heureux? Partagez vos points de vue dans les commentaires ci-dessous


Cet article vous a plu? Partagez le! Merci.

BRANDT Valentin

J'ai travaillé dans l'informatique pendant près de 30 ans. De la formation, la maintenance, le développement, et le management, j'ai touché à presque tous les domaines. Maintenant que je ne travaille plus, je m'intéresse avant tout à Wordpress et Android.

Ne manquez pas nos autres contenus :