Medo / Fear

En tant qu’auteur, nous écrivons avec une seule idée en tête, répondre aux attentes de nos lecteurs. Lorsqu’un visiteur s’abonne à votre site, cela signifie qu’il a trouvé le contenu attractif, et il souhaite en avoir davantage, aussi il faut que vous leur fournissiez ce qu’ils attendent.

Malheureusement, avoir une idée pour un billet n’est pas le seul problème auquel chaque auteur doit faire face pour publier un billet de façon régulière. La peur d’être critiqué par nos lecteurs, nous empêche d’être critique envers nous même, et dans certains cas certains auteurs arrêtent d’écrire.

Fournir régulièrement des billets de qualité égale peut être épuisant. Cela peut même aboutir à la phobie d’écrire de nouveaux billets, car compte tenu que vous devez fournir un « standard », vous devez fournir un contenu qui soit au moins aussi bon que le précédent, et de surcroît vous devez faire en sorte que vos lecteurs restent vos lecteurs, car qui souhaite perdre des lecteurs.

Alors comment passer outre cette phobie d’écrire de nouveaux billets ?

Ne peux écrire est pire que d’avoir des commentaires négatifs de vos lecteurs.

La pratique régulière de l’écriture nous permet de nous améliorer. Plus nous écrivons, et plus nous aurons de commentaires négatifs, cela va de soit, mais nous pouvons utilisez ces commentaires à notre avantage. Généralement un « bon » lecteur exprime ce qui ne lui a pas plu dans votre billet, mais si vous vous laissez envahir par la peur d’être critiqué, vous ne pourrez pas apprendre à faire mieux grâce à vos erreurs.

Autorisé vos lecteurs à s’exprimer !

Ne soyez pas celui qui n’accepte que les félicitations et refuse les critiques. Il faut rester ouvert à la critique constructive. Le fait de laisser vos lecteurs libres de s’exprimer et de critiquer vos billets, leur donnera de l’importance au sein de votre « communauté de lecteurs », et cela vous apportera de quoi vous améliorer pour vos prochains billets et ainsi éviter de commettre les mêmes erreurs.

Imaginez un groupe (online ou offline) au sein duquel vous avez toujours raison. Vous constaterez en peu de temps que les gens vont prendre leur distance à finiront par vous oublier.

Voyez vos lecteurs comme des amis, pas comme des clients.

Il est plus facile d’écrire à des gens que l’on connaît, sa famille, ses amis, car l’on ne se soucie pas de commettre des erreurs. Ceci, parce que l’on sait qu’il nous ferons remarquer nos erreurs et que nous accepterons leurs critiques. Malheureusement des clients ne vous signalent pas forcément de erreurs dans votre produit, ils cessent purement et simplement d’être clients, et comme vous n’êtes pas informé de vos erreurs vous ne pourrez les corriger.

Aussi si vous considérez vos lecteurs comme des amis, vous serez plus confiant pour vos écrits et vos publications.

Il y aura probablement des billets qui inciteront des lecteurs à s’abonner et d’autres à se désabonner, l’on ne peut plaire à tout le monde.

Ce qu’il vous garder à l’esprit, c’est que certains jours vos billets ne seront pas aussi bons que celui de la veille. Ce jour là restez positif, et ne vous laissez pas emporter par les critiques. Continuez à écrire. Vous vous améliorerez avec le temps, grâce à vos erreurs et à vos lecteurs.

Que celui qui n’a jamais commis d’erreur se lève !

Êtes vous intimidés par vos lecteurs ? Les attentes de vos lecteurs vous empêchent-elles d’écrire ? Comment faites vous pour vous en sortir ?  La plume est à vous,

Image by xaimex via Flickr

Reblog this post [with Zemanta]

BRANDT Valentin

J'ai travaillé dans l'informatique pendant près de 30 ans. De la formation, la maintenance, le développement, et le management, j'ai touché à presque tous les domaines. Maintenant que je ne travaille plus, je m'intéresse avant tout à Wordpress et Android.

Ne manquez pas nos autres contenus :