Votre hébergeur est le lien le plus important entre votre blog et vos lecteurs. Sans un bon hébergeur, personne ne peut connaître votre existence.

La plupart des blogs utilisant WordPress sont basés sur de l’hébergement mutualisé. Les ressources des serveurs (CPU et RAM)  étant partagés entre plusieurs sites ou blogs, les frais diminuent et rendent les tarifs de l’hébergement mutualisé plus abordables.

Selon le groupe Aberdeen, un délai d’une seconde dans le temps de chargement des pages de votre blog correspond  à 11% de pages vues en moins, soit une baisse de 16% de la satisfaction des lecteurs, et une perte de 7% dans la transformation des visiteurs en acheteurs.

hébergement mutualisé
Crédit Photo : Justin Gaberial

Selon les statistiques de Rackspace,  38% des acheteurs en ligne abandonnent les sites Web ou des applications qui prennent plus de 10 secondes à charger. La vitesse est également une mesure utilisée par Google pour classer les résultats de recherche, car Google considère qu’une page est « lente” si elle prends plus de 1,5 secondes à charger.

Pour les sites mobiles, 74% des utilisateurs patienteront cinq secondes avant de quitter le site, après quoi ils iront vers d’autres cieux.

Pourquoi l’hébergement mutualisé est mal compris ?

Les hébergements mutualisés sont très bon marché, mais cela ne signifie pas qu’ils sont de mauvaises qualités. Un mot cause problème pour les utilisateurs d’hébergement mutualisé, le mot « illimité« .

La plupart des installations de WordPress sont hébergées avec des plans d’hébergement mutualisé et la majorité de ces installations le sont par des nouveaux utilisateurs de WordPress.

Les sociétés d’hébergement induisent les clients en erreur avec le mot « illimité » placé dans les définitions de ces type hébergement :

  • Bande passante (transfert de données) illimitée
  • Stockage de sites web illimité
  • Comptes emails illimités
  • Nombre de domaines illimités
  • etc …

La vérité ?  “l’hébergement mutualisé est l’hébergement le plus limité du web”. Une fois que vous avez compris cela, vous en savez assez pour profiter d’un plan d’hébergement mutualisé.

Demandez autour de vous combiens de possesseurs de blog WordPress ont vu leur site bloqué sur ce genre d’hébergement, probablement beaucoup! La cause la plus commune de blocage d’un site sur ce type d’hébergement : les plugins.

Chaque plugin que vous activez ralentit WordPress un peu plus. Certains plugins sont très gourmands en ressources et ne fonctionnent pas correctement avec l’hébergement mutualisé. J’ai dressé une liste de cinq plugins wordpress très populaires à éviter avec l’hébergement mutualisé.

5 Plugins populaires à éviter

plugin danger
Crédit Photo : Trey Ratcliff

1. Broken Link Checker

Si vous  devez utiliser ce plugin, utilisez le pendant les périodes de faible trafic et désactivez le plugin une fois que vous avez fini de l’utiliser. Ce plugin utilise beaucoup de ressources serveur et il pourrait amener votre serveur à être saturé.

Plugins Alternatifs

Broken Link Check : Cet outil en ligne vérifie les les liens cassés dans vos sites Web. La version gratuite de cet outil est limitée à 3000 pages, mais cela ne devrait pas être un problème pour la plupart des installations WordPress.

Xenu Link Sleuth (Windows uniquement) : Xenu Link Sleuth est une application Windows gratuite qui vous permettra de vérifier les liens cassés sur votre site web.

Integrity (Macintosh uniquement) : Integrity est une application uniquement destinée aux Mac, qui scanne votre site afin de trouver les liens brisés. L’application vérifie égalament les images et tous les liens internes et externes.

2. Google XML Sitemaps

Tout comme Broken Link Checker, ce plugin  plugin utilise beaucoup de ressources serveur. A éviter dans la mesure du possible.

Plugins Alternatifs

WordPress SEO Plugin : Utilisez l’option Plan du site intégré dans le plugin WordPress SEO par Yoast. Cette option est recommandée, car elle signifie que vous n’avez pas besoin d’installer un autre plugin.

Google Sitemap Plugin : Ce plugin est simple, mais réalise un très bon travail. Vous pouvez facilement créer et ajouter un fichier Sitemap pour Google Webmaster Tools sans surcharger les ressources de votre serveur.

Better WordPress Google XML Sitemaps : BWP GXS n’est pas limité à 50.000 URL, c’est un plugin rapide qui génère votre sitemap avec peu de ressources.

3. Yet Another Related Plugin

Les plugins qui proposent les articles relatifs sont utilisent énormément d’accès à la base de données. L’indexation, le tri et toutes les fonctions sont effectuées en utilisant les ressources de votre serveur.

Plugins Alternatifs

Ces services fonctionnent sur leurs propres serveurs dédiés, cela signifie que votre serveur peut dormir tranquille. Pour un petit blog, faites des liens manuellement entre vos articles vous apportera de bien meilleurs résultats.

nRelate : Le plugin nrelate ne consomme quasiment aucune ressources car tout le travail est effectué par les serveurs de nRelate. Ce plugin analyse le contenu de votre site web et affiche les messages connexes pertinents.

LinkWithin : LinkWithin est un plugin à l’affichage soigné.Linkwithin n’utilise pas vos ressources serveur puisqu’il indexe tous les articles de votre blog et les affiche sur les posts concernés.

4. WP-Postviews

Ce plugin écrit dans la base de données lors de chaque chargement de page, il est préférable d’éviter ce genre d’actions sur les serveurs partagés, sinon votre blog ne restera pas longtemps actif.

Plugins Alternatifs

Jetpack plugin : Le module de statistiques du plugin Jetpack est un bon choix pour le suivi du trafic.

Google Analytics : Google Analytics fait un bon travail de suivi du trafic de votre blog.

5. WordPress Popular Posts

Ce widget plugin affiche les articles les plus populaires de blog. A évitér absolument sur les serveurs mutualisés.

Pourquoi avez-vous même pas besoin d’un plugin pour afficher cela ? Dirigez vous vers les statistiques de votre blog, notez les 5 ou10 articles les plus populaires, et ensuite utiliser le widget texte pour afficher la liste sur votre barre latérale.

Plugins Alternatifs

nrelate Most Popular : Les serveurs nrelate surveille votre site et affichent le contenu le plus populaire. Cela réduit la charge de votre serveur.

Autres Plugins à surveiller

Les plugins de sauvegarde :

Les plugins de sauvegarde telles que :

  • WP DB Backup 
  • WP DB Manager
  • BackupWordPress

ne doivent être utilisés qu’ en cas de besoin. Les sauvegardes occupent énormément d’espace disque et elles interagissent de manière intensive avec votre base de données. Il est préférable d’utiliser des plugins de sauvegarde pendant les périodes de faible trafic et les désactiver lorsque vous avez terminé.

Les plugins d’emailing

Les plugins d’e-mailing doivent également être évités sur les hébergement mutualisé. Trop d’accès à la b

Au lieu de ralentir votre serveur en utilisant la fonctionnalité Email de WordPress, utilisez plutôt des services spécialisés tels que MailChimpAWeber et d’innombrables autres.

Il va de soit que cette liste n’est pas exhaustive, et que l’on pourrait y rajouter bon nombre de plugins. Comme je l’écrivais plus haut, l’hébergement mutualisé est un très bon service, mais dans la mesure du possible n’utilisez que des plugins réellement utiles au fonctionnement de votre site et bannissez tous les gadgets.

Vous avez d’autres plugins à rajouter à cette liste, faites nous en part dans les commentaires.

BRANDT Valentin

J'ai travaillé dans l'informatique pendant près de 30 ans. De la formation, la maintenance, le développement, et le management, j'ai touché à presque tous les domaines. Maintenant que je ne travaille plus, je m'intéresse avant tout à Wordpress et Android.

Ne manquez pas nos autres contenus :