3 raisons de ne pas utiliser les blogs gratuits

blogs gratuitsNombreux sont ceux qui décident de tenter leur chance pour changer de vie grâce à Internet. Ils découvrent un produit, un programme ou un service à promouvoir, et essaient de construire un blog ou un site web sans dépenser le moindre centime, grâce aux services de blogs gratuits.

Ils travaillent très dur pour construire leur site et ensuite essaient d’attirer des visiteurs. Trop souvent, ils ne parviennent à aucun résultats, et finissent par dire : « Gagner de l’argent sur l’Internet c’est de l’arnaque. »

Gagner de l’argent via Internet n’est pas impossible, vous pouvez réussir, mais comme avec n’importe quel entreprise, vous devez investir dans votre entreprise pour réussir.

 

Pourquoi éviter les blogs gratuits ?

1. Pourquoi les blogs gratuits sont à éviter

La plupart des sites web créés gratuitement ou les plateformes de blogs gratuits, ne vous permettent pas d’utiliser votre nom de domaine. Ainsi, l’adresse de votre site mentionne le nom du produit ou de la compagnie qui vous héberge au lieu de promouvoir votre blog.

url-blogs-gratuits

De plus certains incluent un lien d’auto-promotion, afin que vos visiteurs “crée un site ou un blog gratuit”, il va de soit que ce genre de pratique n’inspire pas trop confiance à vos lecteurs. Le prix d’achat d’un nom de domaine et d’un hébergement ne sont pas très élevés, et en plus ce n’est pas compliqué à installer, alors pourquoi continuer avec les blogs gratuits.

2. Les blogs gratuits sont propriétaires

En fait, les blogs gratuits possèdent votre contenu. Même si vous êtes en mesure d’acheter votre propre domaine, vous n’avez pas de contrôle sur votre contenu, les blogs gratuits contrôlent. Bien sûr, vous pouvez télécharger votre blog et le sauvegarder tous les jours, mais si vous franchissez la ligne jaunes et ignorez leurs conditions de service, vous découvrirez trop tard que vous ne possédez plus votre propre contenu.

blogs-gratuits-propriétaires

Malheureusement les conditions de services sont tellement complexes que vous serez vite au delà de l’utilisation « normale » des blogs gratuits, et vous aurez tout perdu.

3.Le contenu des blogs gratuits est pénible à transférer

Disons que vous commencez avec un blog gratuit, en pensant que vous pourrez le transférer aisément vers un blog auto-hébergé plus tard, si vous réussissez. Il y a deux choses qui clochent dans cette idée:

a) Pourquoi supposez vous que vous n’allez pas réussir ? – Vous devez croire en votre entreprise et en vous pour réussir. Si vous ne croyez pas assez en vous pour investir un peu d’argent dans votre site web, pourquoi vos lecteurs ouvriraient-ils leurs portefeuilles pour vous ?

transfert-blogs-gratuits

b) Il n’est pas très aisé de transférer un blog gratuit vers un blog auto-hébergé (sauf exceptions). Votre blog n’aura plus exactement le même look, ce qui en soit n’est pas trop grave, mais vous ne serez pas en mesure de transférer la plupart des liens entrants que vous avez eu tant de peine à obtenir. Tout transfert vers un nouveau domaine va vous faire perdre du trafic, et donc coûter à votre business. Pourquoi ne pas la construire dès le début et éviter ces problèmes?

Les blogs gratuits vous proposent toutes une palette de services et sont très forts pour vous faire rêver, mais la gratuité à un prix, votre indépendance.

L’hébergement d’un blog coûte entre 4 et 10 euros par mois selon l’hébergeur que vous choisissez, et le nom de domaine vous coûtera entre 10 et 15 euros par an. Oubliez les blogs gratuits et investissez l’équivalent de deux Maxi menu d’un grande chaine de burger chaque mois,et vous aurez votre blog, rien qu’à vous.

Vous avez utilisé une plateforme de blogs gratuits et vous l’avez regretté? Vous avez rencontré les problèmes que j’ai mentionnés avec les blogs gratuits? Si vous avez des commentaires ou des questions, merci d’utiliser le formulaire de ci-dessous.

Publié à l'origine le : 29 octobre 2013 @ 12 h 49 min

Pour compléter votre lecture.

Le meilleur de tous les réseaux sociaux, Google +, est désormais accessible à tout le monde. Il y a peu...