Les principaux points à respecter pour optimiser des images en SEO

En SEO, le contenu visuel représente un élément non négligeable. Tout comme le contenu textuel doit être d’excellente qualité, les informations visuelles le doivent également. Et pour cause, d’après certaines études, il a été démontré que les internautes retiennent davantage les données visuelles que les textes. De plus, optimiser les images constitue un critère essentiel pour Google. Pour vous aider dans l’optimisation de vos images, les conseils ci-après vous seront d’une grande aide.

Sélection d’images de haute qualité en accord avec le contenu

Dans le cadre de l’optimisation d’images en SEO, il est fondamental d’opter pour des photos pertinentes dont la qualité est exemplaire. Aussi, les images doivent se rapporter au contenu de votre site et de vos pages. Si par exemple votre site web est dédié aux jeux en ligne casino, dans l’idéal, vous rajouterez des images liées à cet univers : des tables de jeu, des photographies de machines à sous, de roulettes, de jeux de cartes…

En outre, vous devez choisir une résolution d’images élevée. Ceci, afin d’offrir une très bonne expérience visuelle aux internautes. Cela les incitera alors à revenir sur votre page et éventuellement à concrétiser leurs achats. Ainsi, proscrivez les clichés de mauvaise qualité et flous. Ceux-ci pourraient dissuader les utilisateurs de revisiter votre site. Pire encore, cela peut porter atteinte à votre crédibilité, et risque de baisser votre rang au sein des moteurs de recherche.

Compression d’image : pour une performance accrue de votre site

Lorsque les images ne sont pas optimisées, cela peut parfois prolonger le temps que mettent vos pages web à se charger. Cela peut grandement nuire à votre classement au niveau des SERP. Pour cette raison, il vous est recommandé de compresser vos images SEO. Cela accroîtra la performance de votre site.

Pour la compression de vos images, certains outils en ligne vous seront indispensables. Certains sont payants et d’autres gratuits. Dans les deux cas, les outils vous aideront à compresser vos photos sans que leur qualité visuelle en soit dégradée. Cette étape de compression s’effectue avant le téléchargement des images sur votre site Internet. De cette manière, le temps de chargement de vos pages sera plus rapide. Par la même occasion, l’expérience utilisateur sera meilleure.

Optimisation du nom de fichier et de la balise ALT

Au moment de référencer les images de votre site, ne négligez pas le nom de fichier de vos images, de même que la « balise ALT ». Ces éléments sont d’une importante capitale en SEO. Pour cela, renommez de préférence vos images par des noms descriptifs et appropriés. N’oubliez pas d’y intégrer vos mots-clés. Reprenons l’exemple du site de casino. Si vous ajoutez l’image d’un joueur de cartes, mettez comme nom « joueur-de-cartes-casino.jpg », à la plage de « img01.jpg ».

En ce qui concerne la balise ALT, également appelée attribut ALT, elle s’utilise en vue de la description de l’image auprès des moteurs de recherche. Elle peut aussi s’avérer utile aux internautes qui n’ont pas la possibilité de visualiser l’image. Autre point à mémoriser : quand vous sélectionnez le nom, misez sur une description précise. Ici encore, vous pouvez inclure vos mots-clés.

Utilisation du format d’image adapté

Il n’existe pas de format d’image standard. Pour le choix du format, vous devez tenir compte du type de l’image et de la manière dont vous vous en servirez. Il vous est conseillé d’opter pour une image de faibles dimensions, mais ayant une netteté impeccable.

Si vous avez des images de grande taille, privilégiez le format JPEG. Ce, car il assurera une bonne qualité à votre image. En revanche, pour des icônes ou des logos, préférez le format PNG. Il est compatible avec la plupart des navigateurs. Enfin, tournez-vous vers le format Webp, si vous avez de petites illustrations.

Pour compléter votre lecture.

Le Bitcoin est une monnaie numérique qui a été créée en 2009. Depuis lors, il s’est imposé comme l’une des...